"Les bancs " Plumes, cartables, cahiers et maîtresses ont bien fini par s'entendre.....

Plumes, cartables, cahiers et maîtresses ont bien fini par s'entendre. Les pleurs du matin retentissent encore, les rires de l'après-midi rebondissent, et tous finissent bien contents, enfin, de cette journée qui tire dans sa longueur, plus que le samedi et le dimanche.

Sous l'ombre, frileuse, certes, du marronnier se cachent encore ça et là les brimades des uns et des autres, mais que passe le chemin, après-demain, je ne serai plus là!

Les autres resteront petits et moi je deviendrai grande, et pour être réaliste, je serai encore plus grande. Je ne cesse de grandir. Bientôt mes manches de chemisier m'arriveront au trois-quart, mais enfin, qu'attendent-ils mes chers parents pour rallonger mon pantalon! Pas grave! Ils s'en rendront bien compte un jour. Ils ne peuvent que le remarquer quand j'irai tout en haut de l'armoire pour aller leur chercher des cartons ou je ne sais quoi au lieu de mes délicieux bonbons bien dissimulés dans le placard!

 

 

 

 

Follow Me on Pinterest



21/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres