La politique à l'école

Toutes vos petites têtes blondes s'avancent tête baissée ou à demi vers les institutions de l'enseignement. Vous êtes pour certains soulagés, un peu de calme à la maison et aussi du temps libre pour s'affairer aux tâches indispensables impossibles à effectuer en leur présence tant votre investissement est présent.

Durant les premières années de maternelle, le doute subsiste, à savoir si la politique nait déjà sur les bancs des écoles dont le vecteur est évidemment les syndicats de parents et les parents eux-mêmes.

Vous vous rendez un matin à l'école ou plutôt vous attendez votre bambin mais un malaise subsiste.

Vous ne savez pas le décrire, vous vous sentez épier, juger et vous n'en connaissez pas les raisons.

L'habit ne fait pas le moine, mais hélas c'est sur les apparences qu'on juge une personne que nous ne connaissons pas. Et si par malheur vous n'êtes pas dans le bon camp voire dans aucun des camps, alors vous êtes considéré comme un intrus, un parent qui ne s'implique pas.

Ce malaise, sachez parents, que la plupart d'entre nous le vit. Et ne culpabilisez pas, restez vous-même car pas un de ceux-ci connait votre histoire, votre vécu.

On vous condamne, laissez un message sur le forum.



30/04/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres