EMPLOIS CACHES ET SECRETS DE CV

Marché “caché” de l’emploi : comment accéder aux postes vacants ?

Un certain nombre de postes vacants ne fait l’objet d’aucune annonce. Loin d’être un mythe, le marché caché est en temps de crise un levier à ne pas négliger pour décrocher un job. Mais où sont ces emplois ? Comment les dénicher ? Quelle stratégie adopter pour se faire embaucher ? La chasse à l’emploi sur le marché caché est ouverte.
Tenter sa chance sur le marché caché, c’est accepter de jouer le jeu discret du recruteur. En général, l’embauche d’un postulant fait suite à une cooptation ou au bouche-à-oreille, une candidature spontanée, une rencontre sur un salon, voire une prise de contact sur Internet. Mais comment se faire repérer ? Quelle stratégie adopter pour augmenter vos chances d’être coopté ? En tant que chasseur d’emploi sur le marché caché, il vous faudra être énergique, endurant et surtout curieux. Voici quelques astuces pour dépister les opportunités de jobs du marché caché

1 – Diffusez votre CV sur le web


C’est capital pour vous rendre visible sur le marché caché. Votre parcours, vos expériences et vos compétences doivent être visibles sur Internet. En effet, le web est l’une des sources de chasse des recruteurs. Votre CV doit donc être accessible sur les jobboards : un certain nombre  s’y inscrit pour consulter le vivier de candidats disponible dans les CVthèques (appelée la Candidathèque sur Cadremploi). En outre, si vous êtes repéré ou recommandé, il y a de fortes probabilités pour que l’employeur tape votre nom sur un moteur de recherche. Pour vous rendre visible, mettez à jour votre « profil » sur les réseaux professionnels de type Viadeo ou LinkedIn, voire le réseau spécialisé correspondant à votre fonction ou votre secteur (Digikaa pour les pros du web, Agrilink dans le secteur de l’agriculture…).

2 – Valorisez vos compétences online


Vous êtes spécialiste dans un secteur d’activité particulier ? Créez un blog ou un espace dédié pour mettre en avant vos compétences. Vous pouvez aussi suivre les pages Facebook et Twitter des entreprises qui vous intéressent : pourquoi ne pas y partager vos analyses et informations ?

3 – Entretenez vos réseaux


Pour vous ouvrir le marché caché, votre meilleur allié, c’est votre réseau. Si vous êtes en recherche active, faites-le savoir lors d’un contact direct ou par l’envoi de mails personnalisés et les réseaux sociaux.Entretenez vos relations à la fois personnelles et professionnelles. Rien ne vaut le contact direct. Prévoyez des déjeuners avec vos ex-collègues. Déplacez-vous sur les conférences et salons pour croiser vos relations et sortir aussi de votre cercle habituel. Contactez le réseau d’anciens de votre école ou les associations professionnelles vous correspondant.

4 – Misez sur la candidature spontanée


Souvent qualifiée à tort de bouteille à la mer, la candidature spontanée est un classique pour aborder le marché caché. Pour gagner en efficacité, concentrez-vous sur un secteur spécifique ou un domaine d’activité particulier : celui qui, évidemment, vous correspond. Par contre, ne vous cantonnez pas aux entreprises connues. Visez celles qui reçoivent peu de candidatures spontanées comme les PME et les entreprises de taille moyenne, qui proposent elles aussi des opportunités aux cadres. Personnalisez votre candidature par rapport aux besoins de l’entreprise et identifiez les bons interlocuteurs (le DRH, mais aussi le manager ou le dirigeant à même de vous recruter). La relance par téléphone, quelques jours plus tard, est indispensable.

5 - Suivez l’actualité des entreprises


Connaître l’environnement business de l’entreprise, c’est avoir une longueur d’avance. Soyez à l’affût. Un projet va se développer, un nouveau site se lancer, une nouvelle ligne de produit se prépare ? Démontrez votre intérêt pour le job, soyez prêts à dégainer votre CV. La plupart des entreprises vous permettent aussi de vous enregistrer directement dans leur banque de données. Faites-le. Car il s’agit du vivier de talents des recruteurs, qui ne manqueront pas de vous contacter directement en cas de besoin.

Publié le 03/04/2013 – Cadremploi.fr – Par Emilie Vidaud
 



01/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour